Slider

Choisir avec soin: pourquoi, pourquoi? Implémenter des recommandations en pratique

Cet épisode fait partie de la série de balados du R1Q Première ligneAbonnez-vous dans le Apple Podcasts, sur Spotify ou via Google Podcasts pour ne manquer aucun épisode!

Écoutez l’épisode ici >> (enregistré en décembre 2020)

Prenez part au sondage d’évaluation! Merci de répondre à ce court sondage (5 minutes, disponible en français et en anglais) pour nous aider à bonifier la série de balados! 

Invitée : Dre Guylène Thériault, coresponsable des soins primaires pour Choisir avec soin Canada, membre du Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs, et directrice du Centre de pédagogie au Campus Outaouais de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill.

Objectifs de l’épisode :

  1. Présenter le programme Choisir avec soins
  2. Discuter des évidences derrière Choisir avec soin
  3. Décrire comment implémenter les recommandations de Choisir avec soins 

Messages clés :

  1. Choisir avec soin c’est d’ouvrir la conversation avec les patients et entre les professionnels de la santé
  2. Lorsque le patient désire un traitement ou un examen jugé non nécessaire, on se doit d’explorer le pourquoi
  3. On peut implémenter les recommandations de Choisir avec soin et étudier ceci avec un processus de qualité de l’acte

Références :

Voici des références par thématique abordée lors de cet épisode.

Compréhension de risque (min 7:20) :

Choisir avec soin – est-ce que ça aide la conversation? (min 9:20) :

Deux tiers des médecins ne peuvent décrire les recommandations associées à leur spécialité (min 9:45) :

  • Stern, S. J., Holbrook, A., Patel, M., Hillis, C., & Patel, A. (2017). Assessing physician awareness of the Choosing Wisely Canada recommendations. Canadian Journal of General Internal Medicine12(3). https://doi.org/10.22374/cjgim.v12i3.197

Une prescription d’antibiotique dans le passé est un facteur prédicteur de l’attente de recevoir un antibiotique (min 11:26) :

  • Linder JA, Singer DE. (2003) Desire for antibiotics and antibiotic prescribing for adults with upper respiratory tract infections.J Gen Intern Med. 18(10):795-801. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14521641/

La perception du médecin que le patient veut un antibiotique est un facteur déterminant plutôt que le désir réel du patient (min 12:00), et le temps de la consultation n’est pas prolongé en ayant une conversation (min 12:55) :

  • McKay R, Mah A, Law MR, McGrail K, Patrick DM. (2016). Systematic Review of Factors Associated with Antibiotic Prescribing for Respiratory Tract Infections. Antimicrob Agents Chemother. 60(7):4106-18 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27139474/

Recevoir de l’information et de l’assurance donne plus de satisfaction qu’une prescription antibiotique (min 12:55) :

  • Welschen, I, Kuyvenhoven, M, Hoes, A, Verheij, T. (2004). Antibiotics for acute respiratory tract symptoms: patients’ expectations, GPs’ management and patient satisfaction. Family Practice. 21(3):234-237. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15128681/

Bonne base scientifique derrière 1/3 des recommandations (min 17:30) :

  • Horvath K, Semlitsch T, Jeitler K, et al. (2016). Choosing Wisely: assessment of current US top five list recommendations’ trustworthiness using a pragmatic approach. BMJ Open. 6(10):e012366. doi:10.1136 https://bmjopen.bmj.com/content/6/10/e012366

30% de prescription d’antibiotique de surplus en IVRS (min 17:50) :

  • Fleming-Dutra, K. E., Hersh, A. L., Shapiro, D. J., Bartoces, M., Enns, E. A., File, T. M., et al. (2016). Prevalence of inappropriate antibiotic prescriptions among US ambulatory care visits, 2010-2011. Jama315(17):1864-1873. https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2518263

Mortalité due à la résistance des antibiotiques (min 18:25) :

Estimation de la prescription non pertinente d’antibiotique (min 19:50) :

  • Silverman, M, Povitz, M, Sontrop, JM, Li, L, Richard, L, Cejic, S, Shariff, SZ. (2017). Antibiotic prescribing for nonbacterial acute upper respiratory infections in elderly persons. Ann Intern Med. 166(11):765-74. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28492914/
  • Fleming-Dutra, K. E., Hersh, A. L., Shapiro, D. J., Bartoces, M., Enns, E. A., File, T. M., & Lynfield, R. (2016). Prevalence of inappropriate antibiotic prescriptions among US ambulatory care visits, 2010-2011. Jama315(17): 1864-1873. https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2518263
  • Kronman MP, Zhou C, Mangione-Smith R. (2014). Bacterial prevalence and antimicrobial prescribing trends for acute respiratory tract infections. Pediatrics. 134(4) e956-65. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25225144/

Trousses à outils Choisir avec soin (min 26:00) :

Décision partagée vs information (min 28:00) :

  • Thériault, G., Grad, R., Dickinson, J. A., Breault, P., Singh, H., Bell, N. R., & Szafran, O. (2020). To share or not to share: When is shared decision-making the best option? Canadian Family Physician66(5), 327. https://www.cfp.ca/content/66/5/327?rss=1


1140 Membres

Chercheurs, cliniciens-praticiens, décideurs, gestionnaires, patients-proches aidants, étudiants, résidents...

Abonnez-vous à notre bulletin électronique