Slider

Aller mieux à ma façon : évaluation d’un outil de soutien à l’autogestion des troubles anxieux/dépressifs en première ligne

Projet lauréat de l’appel à projets de recherche sur les innovations 2015-2016 et de la bourse d’application des connaissances 2017-2018.

Responsables : Janie Houle, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal et Dre Claire Gamache, Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval

RRAPPL principal d’attache : RRAPPL Université de Montréal 

Notre projet vise à accompagner des milieux cliniques dans l’implantation et l’évaluation  d’une innovation (Aller mieux à ma façon) favorisant l’activation du patient dans l’autogestion de son trouble anxieux/dépressif. Plus spécifiquement, le projet poursuit trois objectifs : 1) décrire les modalités d’utilisation de l’outil par les professionnels (quel professionnel l’utilise? quelles formes de soutien sont offertes au patient dans son utilisation de l’outil?) et par les patients (comment l’utilisent-ils? seul? avec des proches? en une seule étape ou à plusieurs reprises?); 2) identifier les pratiques optimales d’utilisation par les professionnels et par les patients (auprès de quels types de patients l’outil semble le plus utile? avec quelle forme de soutien l’outil semble-t-il atteindre son plein potentiel?); et 3) documenter les effets de l’outil, tels que perçus par les professionnels et par les patients. Pour le moment, la méthodologie retenue est une  analyse de l’implantation et des effets perçus d’Aller mieux à ma façon comportant trois volets: A) une collecte auprès des médecins et des professionnels (infirmières, psychologues, travailleurs sociaux), à travers des rencontres d’équipe et la compilation de données sur les patients à qui ils ont remis l’outil; B) une collecte auprès des patients, qui répondent à des questions au téléphone avec un interviewer à l’entrée dans l’étude et trois mois après le début  de leur utilisation de l’outil en plus de compléter une mesure quantitative d’activation du patient; C) une triangulation des données, dans laquelle toutes les données recueillies auprès de différentes sources et à l’aide de différentes méthodes seront mises en commun et analysées par des chercheurs de différentes disciplines, des professionnels et des patients partenaires.

Résultats :

Affiche présentée à la Journée scientifique du Réseau-1 en juin 2017 :

Article scientifique :

Balado :

Site gouvernemental :     



1119 Membres

Chercheurs, cliniciens-praticiens, décideurs, gestionnaires, patients-proches aidants, étudiants, résidents...

Abonnez-vous à notre bulletin électronique