Slider

La facilitation de la pratique et de la recherche : moteurs pour un système de santé apprenant

17 Sep 2020

Voilà une bonne idée que le système de santé apprenant. Si quelqu’un avait un doute à ce propos, la pandémie a su le faire disparaître. Un système apprenant requiert un accès à des données, mais aussi, en fait surtout, à des capacités d’agir sur les nécessaires changements de pratiques découlant de l’éclairage que nous apportent ces données. Pour cette raison, le moment fort de tout processus d’apprentissage est celui de l’effet du passage à l’acte sur le changement des pratiques. Vaut mieux penser le changement que changer le pansement, écrit le chanteur Francis Blanche.

À cet égard, c’est avec fierté que nous vous faisons connaître deux nouvelles ressources. La première est un texte de positionnement sur le continuum entre la recherche et l’amélioration continue de la qualité (février 2020), qui découle de notre participation au Symposium pancanadien sur la facilitation des pratiques cliniques relativement à l’amélioration continue de la qualité et la recherche tenu en septembre 2018.

La facilitation de la pratique et la facilitation de la recherche sont deux moteurs du processus de changement d’un système de santé apprenant. Elles sont un peu distinctes, mais aussi essentielles dans les processus continus et réflexifs d’amélioration de la qualité. Toutes deux contribuent à l’accélération de ce mouvement d’apprentissage. Le R1Q collabore donc de près avec les agents d’amélioration continue de la qualité du Québec, afin de soutenir une recherche qui nourrit ou prolonge leur action.

La deuxième ressource est le guide d’introduction et de plaidoyer sur la facilitation de la pratique (juillet 2020) produit par le Collège des médecins de famille du Canada. Le R1Q a eu le plaisir de participer au comité consultatif qui a contribué à la production de ce guide.

Par rapport à d’autres contextes nord-américains, le Québec est unique en ce qu’il a une infrastructure de recherche en première ligne robuste (le R1Q et les RRAPPL), ainsi que des agents d’amélioration continue de la qualité. À ce titre, nous sommes déjà très avancés en matière de facilitation de la pratique et de la recherche.

Pour suivre l’évolution de ce dossier et pour en savoir plus sur les travaux du R1Q dans ce domaine, visitez la section « Amélioration continue de la qualité et la recherche : un continuum » sur la page Ressources du site Web du R1Q.

Yves Couturier, PhD

Directeur scientifique du Réseau-1 Québec



Abonnez-vous à notre bulletin électronique