Archives du mot-clé Quebec

Nouvelles des membres : Félicitations aux chaires de recherche du Canada du Réseau-1


Récemment, en mars, le gouvernement du Canada a annoncé la création et le renouvellement de chaires de recherche à 50 établissements du pays. Plusieurs membres du Réseau-1 figurent parmi les titulaires de ces chaires pour le cycle d’hiver 2024, ainsi que celui du printemps 2023. Au cours de ces deux cycles, plus de 350 chaires ont été attribuées ou renouvelées, dont 7 appartiennent à nos membres. Félicitations aux titulaires des chaires de recherche nouvelles et renouvelées !

Titulaires d’hiver 2024

  • Annie LeBlanc de l’Université Laval est titulaire du Chaire de recherche du Canada sur la mobilisation des connaissances et leur intégration dans la pratique
  • France Légaré de l’Université Laval a été renouvelé comme Chaire de recherche du Canada sur la décision partagée et la mobilisation des connaissances
  • Nancy Côté de l’Université Laval est titulaire du Chaire de recherche du Canada en sociologie du travail et des organisations de santé

Titulaires du printemps 2023

  • Eric Tchouaket Nguemeleu de l’Université du Québec en Outaouais est titulaire du Chaire de recherche du Canada en économie de la prévention et contrôle des infections : ÉconoPCI
  • Lara Maillet de l’École nationale d’administration publique est titulaire du Chaire de recherche du Canada sur les systèmes adaptatifs en santé et services sociaux
  • Mylaine Breton de l’Université de Sherbrooke a été renouvelé comme Chaire de recherche du Canada sur la gouvernance clinique des services de première ligne
  • Samira Abbasgholizadeh Rahimi de l’Université McGill est titulaire du Chaire de recherche en soins de santé primaires numériques avancés


Nouvelles des membres : Félicitations aux lauréat-e-s du concours de subventions Projet de l’automne 2023 du IRSC


Les Instituts de recherche en santé du Canada ont récemment annoncé les résultats de leur concours de subventions Projet de l’automne 2023. Plusieurs membres du Réseau-1 figurent parmi les lauréat-e-s. De plus de 600 demandes provenant de Québec, les projets de nos membres représentent 5 des 113 projets financés dans la province. Nous félicitons les lauréat-e-s!

Le projet de Neil Andersson, Samira Abbasgholizadeh Rahimi, Machelle Wilchesky et leur équipe d’Université McGill, « Reviving social interaction for healthy aging: participatory engagement of older adults in dementia prevention in rural African and Montreal contexts » a été financé pour 3 ans.


Le projet d’Olivier Drouin et son équipe du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine « Effectiveness of integrated screening and facilitated referral to smoking cessation resources with health navigators for parents with unmet social needs—The CanCEASE randomized controlled trial », a été finance pour 6 ans. CanCEASE, une intervention utilisant le dépistage numérique dans les cliniques pédiatriques au Québec vise à aider les parents à arrêter de fumer, avec une étude évaluant son efficacité et son potentiel d’adoption plus large à travers le pays.


Matthew Menear, Claudine Lepage et leur équipe interdisciplinaire, « Evaluating and facilitating the implementation of stepped and measurement-based mental health care in Family Medicine Groups », a été financé par les IRSC pour 3 ans. Ce projet de recherche-action vise à étudier et à soutenir le déploiement du Programme québécois pour les troubles mentaux (PQPTM) dans les GMF de trois régions (Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, Mauricie-et-Centre-du-Québec).


Le projet intitulé « Évaluation de l’acceptabilité d’un Programme de Première Ligne d’Interventions en Ergothérapie pour le Rétablissement et le Retour au Travail des Personnes souffrant de Troubles Mentaux Courants » est dirigé par Brigitte Vachon du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et Quan Nha Hong du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Grand Montréal. Ce projet a été financé pour une durée de 4 ans. Le but de cette étude mixte est d’évaluer l’acceptabilité de l’ajout d’interventions en ergothérapie dans un groupe de médecine de famille (GMF) afin de favoriser le rétablissement et le retour au travail des personnes ayant un trouble mental courant. Les résultats permettront de comprendre comment mettre en œuvre ce type d’intervention dans les GMF et d’améliorer les trajectoires de soins et services des personnes en arrêt de travail à cause d’un problème de santé mentale.


Le projet d’Isabelle Vedel, Yves Couturier, Howard Bergman, Claire Godard-Sebillotte, et leur équipe d’Université McGill et Université de Sherbrooke, « Vers des transitions équitables entre les milieux de soins chez les personnes vivant avec un trouble neurocognitif majeur au Québec : une étude de méthodes mixtes », a été financé pour 3 ans. Aligné sur les objectifs du Plan Alzheimer du Québec, ce projet vise à améliorer les transitions entre les milieux de soins pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leurs aidants, en mettant l’accent sur l’équité et l’inclusion.




Notre système de santé québécois : que peut-on apprendre en se comparant à l’international ?

Cet atelier permettra au participant de comprendre les forces et faiblesses de notre système de santé comparativement à d’autres provinces et pays en analysant ses origines, sa structure, son financement et ses réformes passées et à venir; le tout pour mieux gérer et mieux orienter nos actions actuelles.

CLIÈNTÈLES CIBLÉES

Gestionnaires et travailleurs du RSSS, étudiants et professeurs de l’ESPUM et membre du grand public



Prédire, prévenir et contrôler les blessures morales chez le personnel du secteur de la santé confrontés à une crise sanitaire

Résumé de l’activité

Au Québec, la pandémie de COVID-19 a entrainé une détérioration des conditions psychosociales au travail et a augmenté le risque de blessures morales, en particulier chez le personnel du réseau de la santé.

Les blessures morales constituent une atteinte sévère à la santé mentale apparaissant lorsqu’une personne a été témoin, a participé ou n’a pas pu empêcher un acte qui allait à l’encontre de ses croyances morales, de ses valeurs ou de son éthique personnelle. En plus de voir leur quotidien bouleversé par les mesures sanitaires, le personnel de la santé confronté à la pandémie devait composer avec le risque d’être contaminés et de contaminer leurs proches. La réorganisation physique des espaces de travail, l’imposition de mesures parfois rigides, la pénurie de matériels et les questions éthiques relatives à la prise de décisions liées aux patients sont des sources de stress susceptibles d’engendrer des blessures morales. L’amélioration des conditions psychosociales au travail ainsi que l’adoption de nouvelles stratégies d’adaptations individuelles au stress pourraient contribuer à amoindrir la fréquence de ces blessures.

Cette conférence présentera les résultats d’un projet de recherche mené auprès de travailleurs et travailleuses de la santé (N=539) (ex. médecins, infirmières, préposés aux bénéficiaires, inhalothérapeutes, gestionnaires) ayant contribué au traitement de patients atteints de la COVID-19. En assistant à cette conférence, vous en apprendrez davantage au sujet des événements et des conditions psychosociales de travail ayant généré des blessures morales chez le personnel de la santé. Une stratégie d’adaptation individuelle au stress innovante pour réduire les blessures morales vous sera également présentée.

Objectifs de l’activité

  1. Comprendre les événements survenus en milieu de travail susceptibles de générer ou d’amoindrir les blessures morales ainsi que les moyens pouvant être mis en place pour les réduire.
  2. Se familiariser avec des risques psychosociaux du travail associés à une augmentation de la fréquence des blessures morales.
  3. Connaître une stratégie individuelle d’adaptation au stress, l’auto-compassion pleine-conscience, associée à la réduction de la fréquence des blessures morales.

Animatrices de l’activité

Mahée Gilbert-Ouimet est professeure agrégée à l’Université du Québec à Rimouski, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le SExe et le GEnre en Santé au Travail (SEGEST) et chercheuse régulière au Centre de recherche du CHU de Québec – Université Lava. Elle est épidémiologiste, spécialisée en santé au travail. Ses recherches se concentrent principalement sur les effets des risques psychosociaux du travail dans le développement de problèmes de santé chroniques, ainsi que sur l’efficacité d’interventions organisationnelles destinées à réduire ces risques.

Manon Truchon est professeure titulaire à l’École de psychologie de l’Université Laval et chercheuse régulière au Centre Interdisciplinaire de Recherche en Réadaptation et Réintégration Sociale (CIRRIS) de l’institut de Réadaptation en Déficience Physique de Québec (IRDPQ). Ses activités d’enseignement et de recherche se situent dans le domaine de la psychologie et de la santé au travail. Ses recherches portent sur la prévention des handicaps chroniques ; le développement d’outils liés au bien-être et à la santé au travail ; ainsi que sur les risques psychosociaux du travail.



Les rendez-vous de la médecine de famille : La pratique de la médecine de famille au Québec – Perspectives d’avenir

Dans le cadre de la série de webinaires sur la pratique de la médecine de famille « LES RENDEZ-VOUS DE LA MÉDECINE DE FAMILLE », le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) vous invite à participer au webinaire suivant :

« La pratique de la médecine de famille au Québec – Perspectives d’avenir »

lundi 18 septembre 2023 à 19h00

Ce rendez-vous de 90 minutes vous permettra d’apprendre davantage sur les perspectives de carrière en médecine de famille. Cette réunion interactive sera un moment idéal pour aborder les PEM (plans d’effectifs médicaux), les PREM (plans régionaux d’effectifs médicaux) ainsi que les AMP (activités médicales particulières) et d’échanger avec plusieurs partenaires.

Cette série de webinaires est destinée particulièrement aux étudiant-e-s précliniques et aux externes en médecine.



Pour clinicien-ne-s et patient-e-s: Veille d’essais cliniques sur la COVID-19

Vous êtes clinicien-ne-s avec des patient-e-s intéressé-e-s à participer à des essais cliniques en lien avec la COVID-19?

Vous êtes patient-e-s intéressé-e-s à y participer?

Vous trouverez ici >> de l’information sur les essais thérapeutiques et les études observationnelles sur la COVID-19 qui se déroulent au Québec en milieu communautaire actuellement. Il s’agit d’une initiative du RRAPPL U de Montréal – RRPSUM qui met la veille à jour de façon hebdomadaire. 

Le R1Q finance la mise à jour de cette veille pour quelques mois encore, et nous aimerions savoir si elle est utile pour vous. Merci de compléter ce bref sondage (2 min) afin de nous faire part de vos commentaires avant la fin du mois de novembre. 

Pour plus d’informations ou pour accéder à la veille >>

Merci d’avance pour votre participation, 
L’équipe du Réseau-1 Québec