Tag Archives: évaluation

Le R1Q : une innovation reconnue, un avenir audacieux!

Le Réseau-1 Québec (R1Q) est une jeune organisation, fondée de surcroît sur un modèle de changement original. Dans ce contexte de jeunesse et d’originalité, une évaluation à mi-parcours est une occasion précieuse de mesurer le chemin parcouru et d’orienter la suite. Pour en apprendre plus sur nos évolutions, consulter le bilan à mi-parcours du Réseau-1 Québec 2013-2016.

Au cours des derniers mois, le R1Q a reçu les résultats de deux évaluations à mi-parcours, en provenance de ses deux bailleurs de fonds principaux, le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), dans le cadre du Réseau pancanadien de la SRAP* sur les innovations en soins de santé de première ligne et intégrés (ISSPLI).

Bonne nouvelle : les deux évaluations sont très positives. Le leadership du R1Q dans le cadre du Réseau pancanadien ISSPLI a été souligné, et ses résultats sont visiblement à la hauteur des attentes pour nos deux évaluateurs. Mieux encore, et ceci était un défi encore plus important que celui de la performance : l’originalité du R1Q, à savoir la recherche 3.0 axée sur le patient et l’approche PBRN de nos réseaux de recherche axée sur les pratiques de première ligne (RRAPPL), est reconnue, bien comprise par les évaluateurs et encouragée pour la suite de nos travaux.

Ainsi, en se fondant sur ces évaluations, le R1Q intensifiera son travail du côté d’une recherche 3.0 dont le premier effet attendu sera l’application des connaissances au service d’une première ligne apprenante. Nos évaluateurs nous encouragent à demeurer audacieux. Nous le serons donc.

Cette audace consistera notamment à accroître le soutien aux patients, aux cliniciens et aux gestionnaires. Pour ce faire, nous élaborerons des stratégies de développement des capacités toujours plus originales et adaptées aux besoins de la première ligne. De plus, cette audace exigera de travailler davantage avec des acteurs de la première ligne qui ne sont pas pour nous des partenaires traditionnels. Elle nous demandera aussi d’orienter davantage nos actions sur l’application des connaissances et de soutenir toutes les initiatives québécoises proposant le développement d’une première ligne apprenante et réflexive. Cela requerra d’intensifier nos collaborations avec nos partenaires de la première ligne et de nous constituer en animateur de la vie en réseau de tous ces acteurs. Voici notre plan stratégique pour les années 2017-2019.

Dans les prochains mois, les lignes directrices de la SRAP pour les années 2018-2023 seront diffusées publiquement. Nous espérons, et prévoyons, que ces lignes directrices conforteront les évolutions en cours du R1Q.

Yves Couturier, Ph. D.

Directeur scientifique du Réseau-1 Québec

*Stratégie de recherche axée sur le patient. Pour en savoir plus >>



Réflexions de Jeannie Haggerty en ce moment important de transition et d’évaluation pour le R1Q

Le passage de la direction scientifique à Yves Couturier le 1er novembre et le dépôt au FRQS du rapport à mi-parcours le 17 novembre me donnent l’occasion de réfléchir sur les premières années du Réseau-1 Québec (R1Q). J’ai eu le privilège d’être directrice scientifique du R1Q depuis 2013 et de chapeauter son développement depuis l’automne 2011.

Je suis très fière de notre croissance et de tout ce que nous avons accompli ensemble! Un réseau dépend ultimement de la volonté de ses membres de donner librement de leur temps et de leur expertise pour le bien commun. Je tiens à reconnaître la générosité et l’excellence du travail des membres fondateurs, des responsables des fonctions, des comités de travail (par ex. comités recherche, DMÉ, journée scientifique) et autres. Nous en sommes tous très reconnaissants! Je dois souligner la compétence et l’efficacité de notre équipe opérationnelle – Mmes Shandi Miller et Danielle Schirmer –, un facteur essentiel au succès du réseau, sans aucun doute. Merci beaucoup!

La fonction de leadership n’a pas toujours été facile; elle a exigé des compétences et des connaissances qui sont loin de ma formation comme chercheure. J’ai beaucoup été soutenue par mes interactions régulières avec d’autres leaders dans le domaine des soins de première ligne; je salue ces leaders formidables et dévoués. Je veux reconnaître l’apport du comité de direction du R1Q. Nous pouvons tous tirer fierté de sa sagesse collective.

Nous sommes maintenant un réseau diversifié de plus de 500 membres représentant une première ligne élargie. Nos activités démontrent une belle confiance et une complicité interinstitutionnelle et interdisciplinaire entre nos partenaires et nos réseaux de recherche axée sur les pratiques de première ligne (RRAPPL). Nos chercheurs ont réussi à l’échelle canadienne dans les concours de financement de la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) et figurent parmi les leaders au sein de l’Unité SOUTIEN SRAP-Québec. Nous avons osé changer la culture de recherche pour être près des cliniques et à l’écoute des patients.

Mais il y a encore du chemin à faire. Nous sommes en réflexion sur les meilleures façons de transformer les soins de première ligne par un partenariat étroit entre les chercheurs, les cliniciens, les gestionnaires et les patients. Nous reconnaissons aussi que nous devons répondre de façon plus dynamique aux besoins de nos membres. Les faits saillants de notre évaluation à mi-parcours et les nouvelles directions qui en découlent pour le réseau seront présentés par Yves Couturier lors du webinaire mensuel du R1Q qui se tiendra le 13 janvier 2017.

J’espère rester proche et continuer à contribuer à la prochaine étape de croissance du R1Q. Je vous encourage fortement à apporter votre soutien et vos bonnes idées pour que nous puissions réussir encore mieux. Demandez-nous comment vous pouvez vous impliquer davantage : .

Bonne continuité à tous et à toutes!

Jeannie Haggerty
Directrice scientifique sortante